Interview

Kitai: «La musique en direct est à nouveau à la hausse»

La bande fignole le concert présentation du prochain vendredi.

Publié par Alex Belencoso et traduit par Félix Belencoso - Il y a 4 années
Kitai: «La musique en direct est à nouveau à la hausse»

Dans ce domaine, nous avons eu plus d'une fois l'occasion de parler de Kitai. A mon avis c'est une des bandes les plus intéressantes du panorama du rock actuel, capable d'utiliser peu d'éléments et les combiner adroitement pour créer des gammes et des nuances presque infinies. En direct? Une bombe.

Après deux LPs, vous venez de présenter Que vienen, votre premier long; comment avez-vous fait face à ce nouveau défi en studio?

Avec une grande envie et beaucoup d'espoir. Nous sommes vachement contents de pouvoir présenter le disque à la fois dans toutes les villes où nous allons en Espagne.

Dans la critique que nous avons publiée il y a quelques semaines, notre collègue Maite Abascal définissait votre album comme “musique de guerre et révolution”... Etes-vous d'accord? Qu'est-ce que vous aimeriez changer, côté musical?

Oui, pourquoi pas? Nous voulons que le rock, que la musique en direct, prédomine dans la société et dans la culture actuelle.

Et socialement et culturellement?

On s'en tient à la réponse précédente.

Pour ‘El Enemigo’ vous avez compté à nouveau pour la direction sur Mauri D. Galiano. D'où vient l'idée du scénario et de l'esthétique de la vidéo.

Ça vient de loooongues séances entre nous cinq. Tout a été une somme d'idées dont on trouve le résultat dans notre chaine. Travailler avec Mauri D. Galiano est un plaisir parce qu'il arrive à faire que les choses qui semblent très difficiles soient faciles et supportables.

Cette année vous avez joué dans beaucoup de villes, comment définiriez-vous l'état actuel du circuit de salles en Espagne, d'après l'expérience que vous avez vécue?

Nous nous rejouissons de dire que nous le voyons assez vivant. Il semble que la musique en direct est à nouveau à la hausse parmi les gens et cela nous réjouit parce que nous pouvons le constater de première main.

Qu'est-ce qui est le mieux de jouer du rock en direct?

La connection avec les gens. On le ressent comme un moment magique, en tant qu'instrumentistes quand nous jouons et comme spectateurs d'autres groupes. Pouvoir donner un peu de soi même à d'autres personnes est indescriptible.

A un autre moment vous nous avez parlé de votre équipement... Vous avez ajouté récemment à la "famille Kital" des nouveaux instruments ou 'machins'?

Nous rentrons avec de nouveaux pédales, un nouvel ampli pour la basse (par exemple), des parties de la batterie différents… Venez à nos concerts pour vous en assurer!

Quel a été votre disque le plus écouté en 2015? Qu'est-ce que vous pouvez nous recommander?

Chacun de nous en a un. Mais l'un d'entre eux, par exemple, a été Band Of Skulls, Baby Darling Doll Face Honey. Nous avons partagé la scène dans le Dcode 2014 et nous ont ébloui.

En pleine promotion du disque, quelle est la question qui ne peut pas manquer dans toutes les interviews?

Bien que cette fois n'a pas été comme ça: "Que vienen ("Ils arrivent", titre du disque) qui est-ce qui arrive?" Ha ha

Le prochain 13 vous le présentez à Madrid, encore à El Sol. Quelles sont les prochains arrêts de la tournée?

Le 20 novembre à Grenade (Polaroid Club); le 27 à Salou, Tarragone (Zeppelin Rock Club); le 28 à Barcelone (Sala Sidecar); y le 11 décembre au Siberia Fest de Valencia.

Merci bien, un abrazo, les gars.

A vous, les cracks! Nous espérons vous revoir bientôt!

Texte: Alex Belencoso / Traduction: Félix Belencoso

D'autres liens à http://www.kitaioficial.com/